Comment réussir une levée de fonds pour une start-up en innovation de rupture ?

Le 29 juillet 2014 dans Stratégie

fruit punchNous faisons un constat, partagé par d’autres experts, d’un manque d’outils puissants entre le capital amorçage et le capital développement.

Le capital risque est-il interdit aux start-up ? (nous sommes conscients du contresens que vous lisez…)

En d’autres termes, start-up ou start…and cruise control ?

Et cette question qui nous interpelle : pourquoi se sentir obligé de justifier (…ou d’atténuer) l’innovation de rupture quand on est start-up ?

Dans sa pratique Corporate Strategy  et levée de fonds, emoveo accompagne des start-up dans des projets de 2° levée de fonds. Et nous faisons un constat, un constat partagé par d’autres experts, d’un manque d’outils puissants entre le capital amorçage et le capital développement.

En d’autres termes, le capital risque en France est vu essentiellement comme un acte très risqué et le financement de ce que les américains  appellent la « death valley » (la vallée de la mort), cette période qui marque le passage du prototype au modèle industriel et au go-to-market, est extrêmement difficile.

Alors est-ce pour autant mission impossible ?

Non et nous considérons qu’un outil tel que le crowdfunding revêt un  véritable intérêt en même temps qu’il est une solution innovante et en devenir, en complément de fonds d’investissement de la Place.

D’ailleurs, il y a quelques mois, le gouvernement a réformé la cadre juridique du financement participatif dans le but de favoriser son déploiement plus massif.

Le crowdfunding se prête bien à des besoins autour de 500kE  et jusqu’à 1ME comme l’autorise le nouveau cadre règlementaire.

Il présente en outre l’intérêt pour la start-up de vendre son projet et son management à la foule et de recueillir, à travers des votes, l’intérêt d’utilisateurs finaux potentiels. En cela, le crowdfunding peut être une plateforme d’étude de marché en temps réel.

Et au-delà de la théorie, nous l’avons constaté directement sur le terrain avec une start-up que nous avons accompagnée dans cette démarche.

Alors si vous désirez un diagnostic ou un rendez-vous de présentation de votre projet, contactez-nous à : sms@emoveo.fr.

Vous pouvez également me contacter directement et je serai ravi de m’entretenir avec vous : jcarayol@emoveo.fr -0678293413.

Enfin, nous vous invitons à vous abonner gratuitement à notre chaîne you tube dans laquelle vous bénéficierez prochainement, courant août, de ce témoignage ainsi que d’autres éclairages :

– Comment agir efficacement sur la fidélisation de vos clients et quels sont les moments clés du « parcours client » ?
– Coopération Grands Groupes – PME et open innovation : rêve ou réalité ? Quelles sont les conditions de réussite ?
– Stress et souffrance au travail : Comment améliorer la santé et le bien-être au travail de vos équipes ?

Pour accéder à notre chaîne : https://www.youtube.com/user/EMOVEOconseil.

Consulter d’autres articles sur le crowdfounding : http://www.apce.com/pid14215/crowdfunding.htmlSee ou encore http://argent.boursier.com/epargne/actualites/crowdfunding-la-collecte-a-double-en-un-an-1755.html).

Jerome Carayol - emoveo

Par Jérôme Carayol

Articles suggérés

La relance profitera d’abord à ceux qui investissent dans leur Stratégie.

(../.. épisode 4 : le défi de la stratégie). L’épisode 4 « Le défi de la…

Lire la suite de l'article

Défis des PME familiales – épisode 3 : le défi RH

Précédemment dans Défis des PME familiales : voir ou revoir l'épisode 1 et l'épisode 2. Après…

Lire la suite de l'article

Symmetry acting and the wizard Ector

If you look after your employees, they'll look after your customers. This is a symmetry…

Lire la suite de l'article

Les métiers d’emoveo

s’engager pour le succès de nos clients

Les missions que nous entreprenons sont marquées par la coopération : nous travaillons de concert avec nos clients, pour garantir le sur-mesure, le pragmatisme et le transfert de compétence.

Découvrir les métiers d’emoveo